FANDOM


FR Fallout 76 Blog Header

Lors de sa conférence E3 au Los Angeles Convention Center, le 10 juin 2018, Bethesda a finalement annoncé le dernier-né de sa série Fallout. Après l’inoubliable Fallout 3, l’ambitieux New Vegas, et un Fallout 4 haut en couleurs, Fallout 76 reprend les rennes de la saga et perpétue la chasse aux super-mutants… avec une différence de taille : il sera le premier RPG multijoueur de la licence.

Fallout76 E3 Nuked

Un jeu multijoueur

Fallout 76 box cover

Bethesda, ce sont des licences iconiques. The Elder Scrolls, Rage, Wolfenstein, ’’ Fallout… autant de licences qui ont amené le studio à l’état de grâce dont il bénéficie aujourd’hui. Pourtant, ces dernières ont toutes en commun qu’elles présentent des aventures solo. Comme le montrent les derniers chiffres de Fallout 4, les joueurs apprécient toujours la ligne éditoriale du studio, et donc pouvoir lancer un jeu sans compétition contre des adversaires humains. Après une incursion dans le MMORPG avec The Elder Scrolls Online, Bethesda réitère une tentative de créer un univers que les joueurs pourront enfin partager en temps réel. TESO se targue, en juin 2017, de regrouper 2,5 millions de joueurs actifs par mois, pour 10 millions de copies vendues. Un succès progressif mais concret, dont le démarrage avait pourtant eu du mal à concurrencer ses grands frères.

Le cas de TESO nous pousse à nous questionner : le Creation Engine (moteur maison de Bethesda) est-il viable pour un MMORPG de l’envergure de Fallout ? Permettra-t-il à ce dernier d’être encore plus abouti que son prédécesseur et en garantir son succès ? Avec la composante du multijoueur, certaines fonctionnalités de "gameplay" propres à la série se trouvent altérées. À travers quelques interviews, Bob Iger, Pete Hines (Chef du Marketing) et Todd Howard (Directeur Creatif) nous ont déjà présenté quelques modifications, et donnent ainsi un avant-goût savoureux de ce que sera le jeu.

Vivre seul, avec et contre les autres

Fallout76 E3 PowerArmors

Le multijoueur dans Fallout 76 sera omniprésent, mais ne forcera pas le joueur : si ce dernier le désire, il pourra vivre l’intégralité de l’aventure en solitaire, même si les développeurs encouragent les joueurs à avoir des interactions. Le joueur, s’il décide de jouer en ligne, partagera une carte pouvant contenir entre 24 et 32 joueurs, avec qui il pourra s’allier pour former un groupe maximum de 4 personnes, ou qu’il devra éviter. En outre, la présence d’autres joueurs potentiellement ennemis ne devrait pas freiner les solitaires : Bethesda veillera à ce que ses serveurs ne deviennent pas d’immenses fêtes à neuneu, comme le précise Todd Howard dans une interview donnée à Multiplayer.it : Les joueurs avant le niveau 5 ne pourront pas être agressés par leurs confrères… Mais les Yao-Guais resteront fatals.

  • Il ne sera pas possible de se faire tuer en boucle et de se faire harceler.
  • La mort n'impactera pas votre progression, les autres joueurs ne pourront pas looter votre corps. Le point de respawn sera proche de celui de la mort.

Toujours porté par les bonnes paroles de Todd Howard, l’objectif de l’équipe Bethesda de Fallout 76 est d’encourager les joueurs à créer chacun leur propre petite histoire au sein des Terres Désolées, et mettre l’aspect communautaire au premier plan en les faisant activement participer à la création de cet univers. En résumé, le titre n’est pas un MMO au sens propre du terme : le nombre réduit de joueurs par carte et le système empêchant des meurtres en série conviendra à tous les types de joueurs, qu’ils soient débutants ou confirmés, en fixant le « roleplay » comme principal objectif.

Que faire hors de mon abri ?

Fallout76 E3 Road

OK, va pour les autres joueurs, mais N’OUBLIEZ PAS VOTRE GUIDE DE SURVIE ! Pensez à ce que doit faire tout bon Résident d’Abri fraîchement débarqué sur les Terres Désolées : renseignez-vous auprès des locaux, acceptez des quêtes, dézinguez des monstres, et reconstruisez petit à petit la Virginie Occidentale. Mais gare où vous mettez les pieds ! car vous pourrez contracter des mutations, qui octroieront bonus et malus et que vous pourrez décider de soigner. La zone jouable sera 4 fois plus grande que la carte de Fallout 4, découpée en 6 zones avec chacune ses ennemis et ses récompenses, et inclura une météo dynamique ainsi qu’une « quantité effrayante » de contenus, comme l’a indiqué le project lead Jeff Gardiner à Game Informer. Une pléthore de quêtes secondaires seront proposées par des robots, magazines, cassettes à travers le monde, en addition à une histoire centrale / quête principale. Fidèle à la série, le système de déplacement reste le même que ses prédécesseurs, incluant des voyages rapides au grand dam des fans de la série, qui regretteront l’absence de montures et de véhicules utilisables.
Les joueurs endosseront le rôle des PNJ : vous pourrez devenir mercenaire, maître d’hôtel ou encore marchand itinérant, à vous de décider ! D’autres personnages viendront étoffer cet univers mais il n’y aura toutefois pas de dialogues à choix multiples. De plus, le PVP sera désactivé lors de certaines quêtes et événements qui surviendront aléatoirement durant le jeu. Par ailleurs, l’histoire prend place 25 ans seulement après la Grande Guerre, il est donc possible d’imaginer que la plupart des personnages seront nés avant la tombée des bombes. Une différence importante avec les autres opus où les seuls témoins de cette guerre étaient les goules, et une cassure qui permettra peut-être de répondre aux nombreuses énigmes que renferment les Terres Désolées et notamment celles évoquées dans les précédents épisodes de la saga.

Le Gameplay

Fallout76 E3 Camp

Les Compétences

La première composante majeure qui se voit attribuer une modification est l’anthologique système de compétences S.P.E.C.I.A.L. En effet, les compétences apparaîtront désormais sous forme de cartes échangeables entre joueurs. Elles pourront donc être choisies de façon modulaire afin de s’adapter à son groupe et à ses objectifs, ajoutant une nouvelle dimension stratégique en améliorant ses compétences grâce à d’autres joueurs. Avec déjà une centaine de cartes pouvant être débloquées durant le jeu, d’autres cartes thématiques viendront s’additionner (par exemple lors de Noël) et ne coûteront pas d’argent réel.

Le S.V.A.V.

Un Fallout sans la mécanique du S.V.A.V. (Système de Visée Assistée Vault-Tec) n’est pas un Fallout. Le prochain jeu de la série ne déroge pas à la règle et inclut ce système, mais légèrement modifié : là où il était possible de ralentir le temps en utilisant le S.V.A.V. dans les jeux précédents, ce dernier pourra tout de même être effectué par les joueurs en temps réel, pour viser des parties du corps spécifiques. Néanmoins, si l’utilisation de ce système s’avère houleuse lors de combats intenses, le système de combat classique prendra le relai.

Le C.A.M.P.

Dans un monde post-apocalyptique, le but n’est pas de vivre, mais de survivre. Pourquoi ne pas voir plus loin, penser au futur, et envisager de reconstruire ? Cette notion a vu le jour avec Fallout 4 et son système de Colonies, dans lesquelles le joueur peut construire sa propre base opérationnelle. Dans Fallout 76, le joueur pourra tenter de reconstruire son monde en Virginie-Occidentale, grâce au nouveau système de C.A.M.P. (Construction & Assembly Mobile Platform). Ce système central permettra au joueur de construire une base et la transporter d’un serveur à l’autre. De plus, si l’endroit où le camp a été bâti est occupé par un autre joueur lors de l’entrée dans le serveur, il pourra être empaqueté pour le déplacer ailleurs. Ces camps disparaîtront lors de la déconnexion et ne subiront que des dégâts minimes.

La furtivité

Après le S.V.A.V. et la nouvelle fonctionnalité du C.A.M.P., c’est au tour d’une autre mécanique de jeu emblématique de se voir faire un lifting multijoueur : la furtivité, régulièrement utilisée pour infliger des dégâts cosmiques et faire les poches des passants. C'est par le biais du compte Twitter dédié au jeu post-apo que Bethesda Game Studios, en la personne du project lead Jeff Gardiner, est rapidement revenu sur le fonctionnement de ce système dans Fallout 76. On nous a rappelé que nous aurons une boussole pour nous orienter (sous la forme d'une barre en bas de l'écran, comme dans Fallout 4), et on nous a précisé que les autres joueurs seront indiqués dessus ; à moins qu'ils ne s'accroupissent et ne passent en mode discrétion, auquel cas ils disparaîtront de la minimap. De quoi passer sa vie en position toilettes turques.

L’économie du jeu et la direction de la B.E.T.A.

Fallout76 E3 Pip-Boy

Bien que le jeu sera disponible sur PC, XBOX One et PS4, il ne bénéficiera pas de Crossplay avec les joueurs PS4, comme l’a confirmé Todd Howard lors d’une interview accordée à Gamestar.de, annonce que Pete Hines a par la suite entérinée. Le jeu sera vendu plein tarif, mais profitera d'un suivi régulier par le biais de DLC gratuits. Les micro-transactions seront purement cosmétiques et serviront à financer les contenus additionnels, grâce à des « Atomes », une monnaie parallèle aux capsules dévoilée par Hines lors d’une interview vidéo pour Major Nelson.
De plus, le jeu se passera de plateformes intermédiaires sur PC : Exit Steam et compagnie ! L’enregistrement se fera uniquement via le launcher Bethesda.net. et pour accéder à la B.E.T.A. de Fallout 76 le 30 octobre sur PC, il faudra donc rentrer le code obtenu avec votre précommande via ce lien. Cela signifie-t-il moins de joueurs, et moins de bénéfices ? Peut-être, mais ce lien direct avec les joueurs permet d’éviter le pourcentage des bénéfices ponctionné par Valve, mais devient également préférable en termes de réactivité pour les mises à jour et correctifs.

Une vie meilleure, ensemble ?

Fallout 76 – Trailer Live Action Officiel

Fallout 76 – Trailer Live Action Officiel

Que penser de ce nouvel opus ? Avec toutes ces informations et sa communication, Bethesda joue la carte de l’audace et de la transparence. Ce titre change de direction mais pas radicalement : on y retrouvera les mécaniques qui ont fait le renom de la licence, mais modifiées pour s’adapter au format multijoueur. Avec des sessions de B.E.T.A. qui ont d’ores et déjà débuté sur Xbox, les premières images sont alléchantes : de la 4k native et dynamique, une direction artistique au niveau et un moteur Creative Engine aux stéroïdes. Quelques bugs sont à déplorer mais constituent une part inévitable de toute session de test. Qui plus est, l’équipe en charge du projet prévoit d’inclure une partie du succès de TESO dans Fallout 76 grâce à un calendrier de mises à jour. Avec ces modifications, Bethesda mise beaucoup mais compte sur les joueurs pour faire vivre son titre, et profiter des mécaniques implémentées relatives aux alliances, tout en respectant les joueurs solo. Ce coup de poker, bien que par sa nature osé, montre une façade plaisante, et sera sans doute un pari gagnant. Bethesda n’aime pas les sentiers battus et le montre :

Nous avons porté ici notre idée d'un jeu online vraiment unique et cool qui convient à Fallout tout en étant conscient que cette annonce allait sans doute frustrer certaines personnes. En tant que créateurs, nous devons équilibrer les choses et sortir parfois du modèle : « voici une suite +1, en voici une autre… » Nous faisons ça depuis maintenant 20 ans donc nous devons faire des choses nouvelles.

— Todd Howard

Reste à voir si la communauté Fallout répondra présente, face à ce vent de nouveautés qu’apportera Fallout 76.
Comme disait ma grand-mère : «  Les jeunes filles sont des raisins frais et les vieilles filles des raisins secs.  »